Edem Kodjo à Paris pour aider Haïti

20/03/2010
Edem Kodjo à Paris pour aider Haïti

Des intellectuels, des artistes, des responsables politiques haïtiens, ainsi que des spécialistes de ce pays, des sociologues et des membres de la vibrante diaspora haïtienne se retrouveront le 24 mars à l’Unesco pour dégager des pistes afin de rebâtir la société haïtienne.
Ce Forum intitulé « Reconstituer le tissu social, culturel et intellectuel d’Haïti » sera ouvert par la Directrice générale de l’organisation, Irina Bokova, Davidson Hepburn, Président de la Conférence générale de l’Unesco, et Eleonora Mitrofanova, Présidente du Conseil exécutif.
Son objectif est de définir quels sont les besoins à moyen et long terme de la société haïtienne, après le tremblement de terre du 12 janvier.
Parmi les participants figure notamment l’ancien Premier ministre du Togo et ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), Edem Kodjo.
Le Forum se tiendra une semaine avant la Conférence internationale des donateurs sur Haïti qui aura lieu au Siège de l’ONU à New York et dont l’objectif sera de mobiliser l’aide internationale afin de financer les besoins du pays en matière de développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.