Education, santé, agriculture : le Japon offre 5,6 milliards

22/04/2013
Education, santé, agriculture : le Japon offre 5,6 milliards

Le Premier ministre, Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu, a reçu lundi l’ambassadeur du Japon au Togo (avec résidence à Abidjan), Susume Inoue (photo). 

Le diplomate a réaffirmé la disponibilité de son pays à soutenir les efforts de développement du Togo. « Le Japon va continuer à s’engager dans des projets de développement. C’est le message que j’ai transmis au Premier ministre  », a déclaré M. Susume Inoue.

Et justement dans l’après-midi, il a signé une convention de 5,6 milliards de Fcfa destinée à financer le secteur de l’éducation, de la santé et de l’agriculture.

« Ce don n'est pas destiné à des projets spécifiques. C'est une aide flexible dans un cadre macroéconomique afin de lui permettre de se procurer équipements nécessaires pour son développement économique et social », a souligné l’ambassadeur.

En février dernier, Tokyo avait donné 2,7 milliards Fcfa pour l’achat de riz et de blé en faveur des populations vulnérables, dans le cadre du Kennedy Round (KR). 

La coopération du Togo et du Japon via le projet KR a permis d’exécuter, avec l’accord du gouvernement japonais, des projets sociaux et de développement dans le secteur agricole. 

Cet accord intervient à quelques semaines de la TICAD V qui aura lieu du 1er au 3 juin à Yokohama (30km de Tokyo). La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD) est une initiative lancée en 1993 par le gouvernement japonais pour promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement. 

La TICAD est devenue le principal cadre mondial dont la mission est de coordonner l'exécution de programmes visant à promouvoir le développement de l'Afrique. 

Les principes directeurs de l’organisation sont l'"appropriation" par les Africains de leur processus de développement. C’est précisément ce qui est appliqué avec l’accord de don signé à Lomé. Le Japon n’impose rien, il se contente d’assister les Etats partenaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.