Engagement du Togo en faveur de l’Accord de Paris

27/09/2016
Engagement du Togo en faveur de l’Accord de Paris

Franck Kpayedo avec le secrétaire général de l'ONU

Franck Kpayedo, l’ambassadeur du Togo aux Nations Unies, s’est exprimé jeudi à tribune à l’occasion de l’Assemblée générale. Un discours prononcé au nom du chef de l’Etat.

Il a rappelé que son pays s’est proposé volontairement à l’exercice du rapport d’avancement de l’intégration des objectifs de développement durable dans les stratégies et programmes nationaux de développement en juillet dernier.  À cette occasion, a-t-il dit, le Togo a pu démontrer les avancées dans la mise en œuvre de sa feuille de route mais aussi partager les progrès non négligeables qu’il a accomplis dans la mise en œuvre d’action phares pour ne laisser personne pour compte.  

Reconnaissant que la redevabilité pour les résultats et l’apprentissage mutuel entre les pays sont déterminants pour accélérer la marche vers les objectifs de développement durable, le Togo participera à l’examen volontaire qui aura lieu lors du prochain segment politique de haut niveau sur la mise en œuvre de ces objectifs. 

Le Togo, qui est confronté à l’érosion côtière, aux inondations, à la désertification et à l’irrégularité des pluies, renouvelle son ferme engagement en faveur de l’Accord de Paris sur le climat qu’il a signé et dont le processus de ratification devrait aboutir avant la fin 2016. 

Comme aucun programme de développement ne saurait réussir sans paix, le représentant a indiqué que le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale, récemment créé, a organisé en juillet 2016 un atelier de réflexion et d’échanges pour asseoir les bases des réformes qui restent encore à opérer.  Le Togo, qui a entrepris de nombreuses réformes, se prépare à se soumettre pour la deuxième fois au à l’examen périodique universel que le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a prévu, du 31 octobre au 11 novembre 2016.  

Le représentant togolais a aussi indiqué que son pays accueillera du 10 au 15 octobre prochain, le Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité et la sureté maritime et le développement en Afrique, dont l’objectif est de s’accorder sur une déclaration commune pour mieux prévenir et faire face à l’insécurité en mer et promouvoir un développement durable et inclusif de l’économie bleue, en adéquation avec les objectifs de développement durable et l’Accord de Paris.

Informations complémentaires

Intervention ONU.pdf 478,55 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.