Enjeux majeurs

05/01/2012
Enjeux majeurs

Le Togo a pris le 1er janvier ses quartiers au Conseil de sécurité (CS) des Nations Unies. Le pays avait été élu le 21 octobre dernier membre non-permanent pour un mandat de deux ans.

L’arrivée des diplomates togolais au sein de l’organe le plus influent de l’ONU intervient au moment où deux crises majeures divisent le CS. 

Il y a d’abord le conflit en Syrie avec le refus de la Chine et de la Russie de sanctionner trop fortement le régime de Damas ; il y a ensuite le dossier du nucléaire iranien qui, là aussi, ne fait pas l’unanimité.

Une situation donc très complexe pour les experts togolais et pour tous ceux qui s’intéressent à la géopolitique.

Afin de mieux comprendre tous ces enjeux et de suivre le travail quotidien du Togo au Conseil de sécurité, les autorités de Lomé viennent de lancer un site dédié.

Le contenu exhaustif propose toute l’actualité du CS en reflétant, bien sûr, les positions togolaises ainsi que de l’information relative aux travaux de l’Assemblée générale et des différentes agences de l’ONU selon les régions (Afrique, Moyen-Orient, Asie, etc…).

Le site offre en outre une sélection de dossiers thématiques comme la réforme de l’ONU, la lutte contre le terrorisme, les questions de paix et de désarmement, des droits de l’homme ou de la pauvreté et du développement.

Le site est bilingue (Français, anglais).

Le site en Français

Le site en Anglais

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.