Entente cordiale

21/03/2012
Entente cordiale

Mis en sommeil pendant deux décennies, le Conseil de l’entente tente de se relancer et de trouver sa place entre la Cédéao et l’UEMOA.

Mardi, le président Faure Gnassingbé a reçu le nouveau secrétaire exécutif, Patrick Kouamé, venu à Lomé pour faire signer la charte qui doit régir cette organisation composée de 5 pays : Togo, Bénin, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger.

Une charte adoptée lors du dernier sommet de Cotonou début décembre au cours duquel les chefs d’Etat des pays membres avaient souhaité accorder un rôle politique de premier plan au Conseil tout en conservant une vocation économique avec la restructuration du Fonds d’entraide et de garantie du Conseil de l’entente (FEGECE). Cette mission particulière incombe aux ministres des Finances.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.