Entretien cordial entre Faure et José-Manuel Barroso

14/05/2013
Entretien cordial entre Faure et José-Manuel Barroso

Le président Faure Gnassingbé s’est entretenu mardi à Bruxelles avec José-Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Les deux hommes ont évoqué la situation au Togo, au Mali et en Guinée Bissau.

S’agissant du Togo, M. Barroso a félicité le chef de l’Etat pour les réformes et l’a invité à poursuivre le dialogue politique afin d’assurer des élections libres, transparentes et apaisées. Il a indiqué que le gouvernement togolais avait mis en œuvre une bonne partie des recommandations formulées par les partenaires pour améliorer le cadre électoral.

Concernant le Mali, qui sera mercredi au centre d’une conférence des donateurs, M. Barroso a salué l’engagement du Togo avec le déploiement de plus de 500 soldats. Il a souligné les enjeux sécuritaires essentiels pour l’ensemble de la région.

Enfin, MM. Gnassingbé et Barroso ont parlé de la situation en Guinée Bissau. Le patron de la Commission européenne a souhaité que le Togo, membre du Conseil de sécurité des Nations Unies, joue de son influence pour permettre à ce pays d’assurer la transition et un retour à la stabilité.

Dans la soirée, Faure Gnassingbé a rencontré Herman Van Roumpuy, le président du Conseil européen, avant de participer à un dîner officiel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.