Entretiens fructueux entre Mauro Vieira et Robert Dussey

20/02/2015
Entretiens fructueux entre Mauro Vieira et Robert Dussey

Mauro Vieira et Robert Dussey vendredi au Palais Itamaraty à Brasilia

Après le volet économique, place aux questions politiques. Le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, a eu vendredi une série d'entretiens avec son homologue brésilien Mauro Vieira à Brasilia au Palais Itamaraty, siège du ministère des Affaires extérieures.

M. Dussey effectue une visite officielle de 72h au Brésil dont l’objectif est de donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale, notamment avec la réouverture de l’ambassade togolaise fermée depuis plusieurs décennies.

En dépit d’une situation économique morose et d’un taux de croissance en berne, le géant sud-américain entend poursuivre son implantation sur le continent africain.

Lomé et Brasilia ont signé dans le passé plusieurs accords. En 1988, une commission mixte avait été créée dont la première session s’est tenue 20 ans plus tard.

‘Eu égard au poids économique  du Brésil, le Togo dans sa coopération avec cette puissance émergeante n’a pas malheureusement su tiré grand profit. Le Togo n’a pas bénéficié du savoir faire brésilien dans le domaine  industriel, agricole et touristique, or le Brésil dispose des expertises avérées dans ces domaines’, souligne Robert Dussey.

La visite officielle devrait permettre de relancer la machine dans le cadre d’un partenariat multi-sectoriel : agriculture, recherche, éducation, commerce, énergies renouvelables et hydroélectriques, tourisme, santé, culture.

En 2014, les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 44 millions de dollars.

La réouverture de l’ambassade du Togo est de nature à faciliter la relance des échanges.

Il faut noter que le Togo est l’un des rares pays d’Afrique à avoir des liaisons directes avec le Brésil. Asky dessert Sau Paulo et Rio 3 fois par semaine au départ de Lomé.

Lors de ses discussions avec le ministre des Relations extérieures brésilien, M. Dussey a également évoqué les questions géopolitiques avec les menaces sécuritaires qui pèsent sur l’Afrique de l’Ouest. Au Nigeria, au Sahel et en Libye, les terroristes gagnent du terrain. Dans le Golfe de Guinée, les pirates font peser une menace sérieuse sur le trafic maritime. Lomé accueillera en novembre prochain une conférence internationale sur ce thème à laquelle les officiels et experts brésiliens seront invités. 

Mauro Vieira s’est dit impressionné par les progrès  accomplis par le Togo ‘en si peu de temps’ sous l’impulsion du Président Faure Gnassingbé et a encouragé le gouvernement à continuer dans cette voie.  Abordant la question relative au prochain scrutin présidentiel, le chef de la diplomatie brésilienne a souhaité que cette élection se déroule dans la paix et la concorde.

Il a exprimé le soutien du gouvernement brésilien à la conférence extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine que le Togo se prépare à accueillir du 3 au 07 novembre 2015 à Lomé sur la sécurité maritime et le développement en Afrique.

M. Dussey a enfin invité son homologue à effectuer une prochaine visite officielle au Togo.

Robert Dussey achèvera sa visite samedi avec une visite de l’ambassade du Togo. Une fois sa rénovation achevée, un ambassadeur sera nommé, sans doute vers la fin de l’année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.