Esaw de retour du Botswana

24/03/2009
Esaw de retour du Botswana

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Koffi Esaw, a regagné Lomé mardi après avoir pris part à la première réunion de suivi de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD IV), organisée les 21 et 22 mars à Gaborone au Botswana. Au cours de cette rencontre, le chef de la diplomatie niponne, Hirofumi Nakasone, a annoncé l'octroi d'une aide de 500 millions de dollars destinée principalement à l'Afrique. Le Togo est l'un des pays bénéficiaires. Il s'agit essentiellement d'une assistance alimentaire, a indiqué M. Nakasone.

Le président Faure Gnassingbé effectuera une visite officielle au Japon dans le courant de l'année.La Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD) est une initiative lancée en 1993 par le Japon pour promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement.

La mission de la TICAD est de coordonner l'exécution de programmes visant à promouvoir le développement de l'Afrique. Ses principes directeurs sont, l'"Appropriation" par les Africains de leur processus de développement et le "Partenariat" international. Une composante importante de ce cadre de concertation est la coopération entre l'Asie et l'Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.