États déliquescents

17/06/2011
 États déliquescents

«Victime d’un découpage arbitraire décidé par les grandes puissances européennes à la fin du XIXème siècle, l’Afrique apparaît comme un kaléidoscope de situations géopolitiques et géo-économiques, une juxtaposition d’États-nations sans consistance (…)». C’est le point de vue exprimé vendredi dans les colonnes du quotidien français La Croix par Robert Dussey, le conseiller diplomatique du président du Togo.

M. Dussey dresse un constat accablant : « Des États déliquescents ont perdu le contrôle d’une partie de leur territoire, passé aux mains de groupes armés autonomes ou à la solde de pays voisins. Deux espaces régionaux posent particulièrement un problème : le premier regroupe les zones de guerre de la Corne de l’Afrique à la région des Grands Lacs du Congo ; le second regroupe la Côte d’Ivoire, le Sénégal et les États du golfe de Guinée, du Nigeria à l’Angola ».

Lire l’article sur le site de La Croix

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.