Explorer toutes les pistes

14/06/2012
Explorer toutes les pistes

Le Conseil de sécurité, dont le Togo est membre, et le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (CPS) ont évoqué mercredi à New York les dossiers chauds comme l’instabilité en Guinée Bissau et au Mali, la crise entre les deux Soudans ; ils ont également décidé de renforcer leur coopération, indique le site onutogo.org.

«Les membres du Conseil de sécurité de l'Onu et du Conseil de paix et de sécurité de l'UA ont condamné les récents exemples de changement non constitutionnel en Afrique de l'Ouest et réaffirmé leur engagement à renforcer la démocratie, la paix et la stabilité dans le continent (africain)», peut-on lire dans la déclaration finale.

Sur le dossier du Mali, Ramtane Lamamra (photo), le Commissaire de l’Union africaine pour la paix et la sécurité, a exposé la situation et les initiatives concernant le déploiement d’une force militaire.

Le communiqué commun publié à l’issue de la rencontre souligne que « Les membres du Conseil de sécurité et de l’UA réaffirment la nécessité de défendre et de respecter la souveraineté, l'unité et l'intégrité territoriale du Mali (…) ils reconnaissent les efforts de la Cédéao qui explore toutes les pistes pour rétablir la paix et la sécurité au Mali dans le cadre du maintien de l'intégrité territoriale du Mali ».

Toutes les options, y compris un éventuel recours à la force.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.