Expo 2020 : pour qui votera le Togo ?

13/11/2013
Expo 2020 : pour qui votera le Togo ?

Dans deux semaines la ville hôte de l'Expo universelle de 2020 sera désignée lors d'un vote au Bureau international des expositions (BIE), à Paris, auxquels prendront part les délégués des 167 pays membres du BIE, dont ceux du Togo. 

Pour la première fois dans l’histoire des expositions universelles, il est proposé de faire de la santé le thème central. En choisissant cette thématique, Izmir, la ville d’Hippocrate et de Gallien, berceau de la médecine, entend apporter des réponses concrètes aux grands défis de santé publique auxquels le monde doit faire face comme par exemple : l’accès le plus large possible à la couverture maladie, l’accès aux soins et à l’eau potable, la lutte contre la malnutrition, le vieillissement des populations…

La Turquie entend faire bénéficier, à travers cette candidature, les pays en voie de développement de ses avancées réalisées en matière de santé, et d’octroyer un montant de 200 millions de dollars à près de 50 pays en voie de développement, sous la forme de biens et de services.

Outre Izmir, 3 autres villes sont en lice : Dubaï, Sao Paulo (Brésil), et Lekaterinbourg (Russie, Oural).

Sur laquelle de ces ville portera le choix du Togo ? Réponse dans quelques jours.

Site du BIE

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.