Faire face à la menace

20/10/2011
Faire face à la menace

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon (photo), a appelé mercredi les Etats membres à agir rapidement pour soutenir les opérations anti-piraterie dans le golfe de Guinée, alors que les activités des pirates dans cette zone ont récemment augmenté. Différentes attaques se sont produites au large du Nigéria, du Togo et du Bénin.

« Le récent déploiement de navires afin de soutenir les opérations de lutte contre la piraterie dans le golfe de Guinée atteste de la volonté des Etats de la région et de leurs partenaires de régler cette menace », a déclaré Ban Ki-moon lors d'une séance du Conseil de sécurité consacrée à ce sujet. « J'appelle les Etats Membres à joindre ces efforts ».

Citant les dégâts que la piraterie a engendrés en Somalie, le chef de l'ONU a appelé les Etats à agir sur différents secteurs, de la lutte effective contre les pirates au renforcement de l'Etat de droit. Il a salué les récentes initiatives du Nigéria et du Bénin pour coopérer dans la lutte contre les attaques de pirates aux larges de leurs côtes.

Il a également salué le lancement de patrouilles de navires au large des côtes du Cameroun, de la Guinée équatoriale, du Gabon et de Sao Tome et Principe.

« La piraterie transcende les frontières nationales et les intérêts économiques. Cela a un impact négatif sur le commerce de l'Afrique de l'Ouest spécialement avec les principaux partenaires de la région que sont les Amériques, l'Asie et l'Europe », a expliqué le chef de l'ONU.

« Travaillons ensemble pour aller de l'avant et mettre en œuvre une stratégie cohérente afin de régler les racines de ce problème et de déployer des forces de dissuasion sur terre et en mer », a martelé Ban Ki-moon.

Le 10 octobre dernier, après une visite au Bénin, le Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest, Said Djinnit, avait annoncé la venue prochaine dans le pays d'une mission d'évaluation des Nations Unies afin de lutter contre la piraterie maritime et la criminalité transnationale tels que les trafics de drogue et de médicaments.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.