Faure Gnassingbé : ‘Nous devons nous serrer les coudes’

08/11/2014
Faure Gnassingbé : ‘Nous devons nous serrer les coudes’

Faure Gnassingbé

Réunis en sommet extraordinaire jeudi dernier à Accra, les membres de la Cédéao ont désigné le Président Faure Gnassingbé pour superviser le processus de riposte et d’éradication du virus Ebola en Afrique de l’Ouest.

Réagissant samedi à cette désignation, Faure Gnassingbé a indiqué que les pays de la sous-région devaient miser sur la coordination des interventions pour obtenir de meilleurs résultats dans la riposte contre l’épidémie de la fièvre Ebola. ‘Nous devons nous serrer les coudes,  rester solidaires avec les pays affectés pour arrêter la propagation du virus. Pour y arriver il nous faut mobiliser les ressources nécessaires, intensifier la coopération transfrontalière mais surtout encourager nos concitoyens à poser au quotidien les gestes qui sauvent’, a indiqué le chef de l’Etat.

Le président togolais aura pour mission de mobiliser les pays membres de la Cédéao, mais également d’inciter la communauté internationale à faire davantage pour contribuer à éradiquer le fléau.

Les pays touchés ont besoin de moyens financiers pour faire face à l’afflux de malades. L’urgence porte sur la mise en place de structures sanitaires adaptées et sur la formation des personnels trop peu nombreux, sous-équipés et mal préparés pour gérer une maladie extrêmement contagieuse.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.