Faure Gnassingbé et le président de l'UA à bord du Dixmude

14/10/2016
Faure Gnassingbé et le président de l'UA à bord du Dixmude

Soutien de la France au Togo et aux pays africains

Le ministre français de la Défense, Jean Yves Le Drian, assistera samedi au sommet de Lomé. Une participation qui illustre l’implication de Paris sur les questions de sécurité maritime. La coopération existe d’ailleurs depuis de longues années avec les pays du Golfe de Guinée victimes d’actes de piraterie en mer.

Pour marquer cet engagement, deux bâtiments de la Marine française mouillent actuellement au port de Lomé. Il s’agit du Dixmude, un navire de projection et de commandement, et de l’Aviso Commandant Ducuing.

La présence de ces importants moyens militaires s’inscrit dans le cadre de l'opération Corymbe 134 qui assure depuis 1990, et de façon ininterrompue, la sécurité d'une zone d'opération qui va du Sénégal à l’Angola.

Dans la soirée, Faure Gnassingbé accompagné de ses homologues du Kenya et du Mali du président de l’Union africaine, Idriss Deby, s’est rendu à bord accueilli par Jean Yves Le Drian.

Ce dernier a salué l’initiative de l’UA et du Togo d’organiser le sommet sur la sécurité maritime. ‘La France est déterminé à aider les pays africains et le Togo à garantir leur souveraineté maritime’, a-t-il déclaré.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.