Faure Gnassingbé s’entretient avec le président français

25/09/2012
Faure Gnassingbé s’entretient avec le président français

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, s’est entretenu mardi après-midi à New York avec son homologue français, François Hollande. Les deux hommes ont longuement discuté de la crise au Sahel et de la situation particulière au Mali. 

M. Gnassingbé a évoqué le projet de la Cédéao d’envoyer une force multinationale au Mali. Il a souligné que cette initiative n’était pas restrictive aux seuls Etats d’Afrique de l’Ouest, mais que l’ensemble des pays africains pouvait s’y joindre.

Sur l’argument avancé par certains qu’une force militaire pouvait remettre en cause la souveraineté du Mali, le président togolais a répondu qu’en la circonstance, la moitié du pays était aux mains d’organisations terroristes.

François Hollande s'est engagé à appuyer une résolution du Conseil de sécurité pour permettre au Mali de retrouver son intégrité territoriale, et a assuré que la France soutiendrait les initiatives prises par les Africains.

Les deux hommes ont aussi abordé les questions relatives à la lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime. 

Au plan bilatéral, Faure Gnassingbé a informé le président français des préparatifs en vue des élections législatives et locales au Togo. Il a exprimé le souhait que ces scrutins se déroulent avec le maximum de transparence. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.