Faure Gnassingbé s’entretient avec le président français

25/09/2012
Faure Gnassingbé s’entretient avec le président français

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, s’est entretenu mardi après-midi à New York avec son homologue français, François Hollande. Les deux hommes ont longuement discuté de la crise au Sahel et de la situation particulière au Mali. 

M. Gnassingbé a évoqué le projet de la Cédéao d’envoyer une force multinationale au Mali. Il a souligné que cette initiative n’était pas restrictive aux seuls Etats d’Afrique de l’Ouest, mais que l’ensemble des pays africains pouvait s’y joindre.

Sur l’argument avancé par certains qu’une force militaire pouvait remettre en cause la souveraineté du Mali, le président togolais a répondu qu’en la circonstance, la moitié du pays était aux mains d’organisations terroristes.

François Hollande s'est engagé à appuyer une résolution du Conseil de sécurité pour permettre au Mali de retrouver son intégrité territoriale, et a assuré que la France soutiendrait les initiatives prises par les Africains.

Les deux hommes ont aussi abordé les questions relatives à la lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime. 

Au plan bilatéral, Faure Gnassingbé a informé le président français des préparatifs en vue des élections législatives et locales au Togo. Il a exprimé le souhait que ces scrutins se déroulent avec le maximum de transparence. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.