Faure à l'investiture du chantre du Sopi

03/04/2007
Faure à l'investiture du chantre du Sopi

Abdoulaye Wade, 80 ans, réélu pour un second mandat le 25 février, a prêté serment en presence du president du Togo, Faure Gnasingbé.

Costume sombre et cravate bleue, visage grave, M. Wade a prêté serment à 18h00 (locales et GMT) devant les cinq membres du Conseil constitutionnel et en présence d'une vingtaine de chefs d'Etat ou de gouvernement africains.La France était représentée par le président du Sénat Christian Poncelet, deuxième personnage de l'Etat, et l'Union européenne (UE), par son commissaire pour le Développement et l'Aide humanitaire, Louis Michel.

La cérémonie, retransmise en direct sur la télévision publique, s'est déroulée devant quelque 60.000 personnes, dans le plus grand stade de Dakar, dans une ambiance de fête marquée par des chants et danses du folklore local et par l'hymne national.

"Devant Dieu et devant la Nation sénégalaise, je jure de remplir fidèlement la charge de Président de la République du Sénégal, d'observer comme de faire observer scrupuleusement les dispositions de la Constitution et des lois, de consacrer toutes mes forces à défendre les institutions constitutionnelles, l'intégrité du territoire et l'indépendance nationale, de ne ménager enfin aucun effort pour la réalisation de l'unité africaine. Je le jure", a dit le chef de l'Etat sénégalais.

Dans un discours après son serment, le président Wade a déclaré: "Je m'attelerai à la tâche en rassembleur. Je n'établirai aucune ligne de démarcation entre la majorité et les citoyens qui ont exprimé un autre choix".

"Le Sopi (changement en ouolof) est en marche", a martelé plusieurs fois le chef de l'Etat sénégalais, mettant en exergue des réalisations de son septennat dont "trois augmentations de salaires et la création de 15.000 emplois dans la fonction publique".

"Jeunes de mon pays, ne baissez pas les bras", a-t-il lancé à la jeunesse sénégalaise, souvent tentée par l'émigration -officielle ou clandestine- vers l'Europe.

"J'invite les Sénégalais à affronter les difficultés pour construire le Sénégal. A moi de vous prouver que vous avez fait le bon choix", a-t-il encore déclaré.

M. Wade avait été élu une première fois en 2000 après 25 ans d'opposition.

L'investiture sera suivie mercredi de la célébration de la fête nationale du Sénégal, marquant 47 ans d'indépendance.

Le même jour, le chef de l'Etat lancera les travaux de construction d'un nouvel aéroport situé à Diass, à une quarantaine de km de Dakar, qui doit à terme remplacer celui de Dakar-Yoff.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.