Faure à l’ouverture de l’AG des Nations Unies

25/09/2012
Faure à l’ouverture de l’AG des Nations Unies

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a assisté mardi à New York à l’ouverture de la 67e Assemblée générale des Nations Unies. Plusieurs intervenants ont pris la parole, dont le secrétaire général, Ban Ki-moon, le président de l’AG, Vuk Jeremic, Dilma Rousseff, la présidente du Brésil ou encore Hamad bin Khalifa Al-Thani l’Emir du Qatar.

Mais le discours le plus attendu était celui du président américain Barack Obama.

Il a déclaré à la tribune de l'ONU que les Etats-Unis feront ce qu'ils doivent pour empêcher l'Iran d'acquérir l'arme nucléaire ; il a également appelé à une action internationale pour mettre fin au conflit en Syrie.

Ne vous méprenez pas: un Iran doté de l'arme nucléaire n'est pas un défi auquel nous pouvons faire face. Cela ferait peser des menaces sur l'existence d'Israël, sur la sécurité des pays du Golfe, et sur la stabilité de l'économie mondiale, a martelé Barack Obama.

En marge de la session, Faure Gnassingbé, dont le pays est membre du Conseil de sécurité aura des rencontres bilatérales avec un certain nombre de chefs d’Etat. Au menu des discussions, la crise en Syrie et au Mali. Dans l’après-midi, il s’entretiendra avec le président français, François Hollande.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.