Faure adresse un message au président turc

01/01/2017
Faure adresse un message au président turc

Recep Tayyip Erdogan

Le président Faure Gnassingbé a condamné dimanche avec la plus grande fermeté l’attaque terroriste contre une discothèque d’Istanbul qui a fait au moins 39 morts.

Dans un message à son homologue turque, Recep Tayyip Erdogan, le chef de l’Etat dénonce un acte barbare. Il renouvelle son soutien à la Turquie en proie à la violence extrémiste et adresse ses condoléances aux familles des victimes.

L’attaque commise la nuit du Nouvel An dans une discothèque emblématique de la capitale économique turque a été menée par un homme seul qui est parvenu à prendre la fuite.

L'assaillant a d'abord abattu un policier et un civil qui se trouvaient devant la discothèque. Il a ensuite pénétré dans le Reina et ouvert le feu au hasard, dans cette boîte de nuit prisée des touristes étrangers, située sur la rive européenne d'Istanbul.

Cette attaque constitue une nouvelle épreuve pour la Turquie, qui cherche à se remettre après la tentative de putsch du 15 juillet et une série d'attentats meurtriers à Istanbul, Ankara et dans d'autres villes, imputés pour certains à l'Etat islamique (EI) et revendiqués pour d'autres par des organisations séparatistes kurdes.

A Istanbul, le dernier attentat remontait au 10 décembre, quand deux bombes avaient explosé aux abords d'un stade de football, faisant 44 morts et plus de 150 blessés. Un groupe kurde avait revendiqué les explosions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.