Faure dans les entrailles du COM

14/11/2013
Faure dans les entrailles du COM

En déplacement en Bretagne au premier jour de sa visite en France, le président Faure Gnassingbé s'est rendu jeudi après-midi au Centre opérationnel de la Marine (COM) situé à Brest. Il a été accueilli sur place par le vice-amiral Jean-Pierre Labonne, préfet maritime de l’Atlantique qui est également le commandant de la zone maritime concernée et patron du COM.

Implanté dans des locaux ultra-sécurisés dans les sous-sols de la préfecture maritime, le COM est un service discret et peu connu. Pourtant, du fond de son souterrain, il exerce une surveillance vigilante sur une vaste portion de l'océan Atlantique. Le littoral français bien sûr, de la frontière espagnole au nord de la Bretagne, mais aussi les approches des côtes occidentales de l'Afrique. Et c’est tout l’intérêt du déplacement du président du Togo sur place.

Une zone maritime où prolifèrent les cartels sud-américains, les pirates et les groupes terroristes.

La Marine togolaise bénéficie régulièrement des informations communiquées par la France pour prévenir un acte de piraterie ou pour intercepter une cargaison de cocaïne. La coopération entre les deux armées est très active dans ce domaine.

Lomé ne dispose pas toujours des capacités de renseignement dont bénéficie le COM. Cette visite à Brest permet de mieux comprendre comment se déroule le travail mené au quotidien par les équipes de militaires togolais et français.

Photo : Faure Gnassingbé et le vice-amiral Jean-Pierre Labonne

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.