Faure remercie le gouvernement japonais

09/11/2014
Faure remercie le gouvernement japonais

Japon et Australie se mobilisent

Le président Faure Gnassingbé, nommé en fin de semaine coordinateur de la Cédéao en charge du processus de riposte et d’éradication du virus Ebola en Afrique de l’Ouest, a remercié dimanche le gouvernement du Japon pour sa récente contribution aux efforts internationaux destinés à mettre fin à l'épidémie, indique le site togodiplomatie.info.

Il a encouragé les pays qui n'ont pas encore contribué à ces efforts à le faire.

Tokyo a annoncé qu'il allait octroyer 4,02 millions de dollars à chacun des gouvernements de Guinée, du Libéria et de la Sierra Leone.

A cela s'ajoutera une contribution financière de 5,94 millions de dollars au Fonds multipartenaires des Nations Unies pour l'action contre Ebola pour soutenir les activités de la Mission des Nations Unies pour l'action d'urgence contre Ebola (MINUAUCE).

Par ailleurs, les autorités australiennes ont décidé d'affecter des professionnels de santé et davantage de fonds pour renforcer la lutte contre la maladie à virus Ebola.

L'Australie va passer un contrat avec un prestataire privé de services de santé pour gérer et faire fonctionner un centre de traitement Ebola, dans le cadre d'un plan dirigé par le Royaume-Uni pour ouvrir une série de centres de traitement de grande capacité en Sierra Leone. L'Australie enverra un contingent de personnel international pour aider les agents de santé locaux travaillant dans le centre de traitement.

Sur les 4707 lits dans des centres de traitement Ebola nécessaires dans les trois pays d'Afrique de l'Ouest fortement touchés, seuls 22% sont opérationnels. L'un des principaux obstacles pour ouvrir davantage de lits est la pénurie de personnel qualifié formé à la lutte contre l'infection.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.