Faure rencontre Bibi

28/11/2012
Faure rencontre Bibi

Le Premier israélien, Bibi, Benyamin Netanyahou, s’est entretenu mercredi à Jérusalem avec le président Faure Gnassingbé qui effectue depuis dimanche une visite officielle en Israël. Au centre des discussion, la situation au Moyen-Orient et le conflit israélo-palestinien quelques jours après l’accord de cessez-le-feu conclu avec le Hamas à Gaza sous les auspices de l’Egypte et à la veille du vote de l’Assemblée générale de l’ONU.

M. Netanyahou a rappelé que son pays souhaitait parvenir à un accord définitif avec les Palestiniens garantissant une paix durable dans la région et la sécurité pour Israël.

Un objectif soutenu par Lomé.

Les deux hommes ont également évoqué la situation en Syrie, en proie à une guerre civile depuis de longs mois. Le Togo, qui siège au Conseil de sécurité exige, avec la France, l’Allemagne, la Grande Bretagne et les Etats-Unis l’adoption d’une résolution permettant de mettre un terme aux violence

MM. Netanyahou et Gnassingbé ont enfin évoqué la coopération bilatérale dans le domaine économique et du développement. Autant de dossiers également abordés lors d’un déjeuner entre le chef de l’Etat et le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Liberman.

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.

Fin de la visite du Premier ministre burkinabé à Pya

Diplomatie

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi à Pya (Nord du Togo) le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre de la transition au Burkina-Faso.

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.