Faure rencontre Blaise à Ouaga

02/03/2009
Faure rencontre Blaise à Ouaga

Le président togolais Faure Gnassingbé s'est entretenu dimanche à Ouagadougou avec son homologue burkinabé Blaise Compaoré.

Il avait fait le voyage de Lomé avec son voisin, le président béninois Boni Yayi. Aucune déclaration n'a été publiée à l'issue de la rencontre.Selon des sources proches de la présidence burkinabé, les questions régionales ont été évoquées, notamment la situation politique au Togo. En 2006, Blaise Compaoré avait joué un rôle de médiateur entre le pouvoir et l'opposition pour la signature de l'Accord politique global (APG).

L'Observateur Paalga rapporte lundi les propos du chef de l'Etat togolais à l'issue de la rencontre :

"Je ne suis pas un militant émérite du RPT, je suis président de la République, vous savez que, depuis 2007, nous faisons tout pour nous en tenir à la méthode qui marche. Le facilitateur, Blaise Compaoré, est toujours à nos côtés. Nous discutons pour trouver des solutions aux problèmes que vous venez d'évoquer, seulement, à l'impossible nul n'est tenu, si les discussions durent trop, il y a des délais, en ce moment, il faut envisager d'autres moyens, et il y a le Parlement qui peut aussi voter. Il faut tout faire pour rapprocher les points de vue, les problèmes, il y en aura toujours, il faut tout faire pour les résoudre. Moi, j'ai choisi le dialogue et le consensus".

Faure avait effectué en fin de semaine une visite de travail au Niger.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.