Faure va se rendre à Bouaké

28/07/2007
Faure va se rendre à Bouaké

Huit chefs d'Etats africains y compris le président du Togo, Faure Gnassingbé, sont attendus lundi à Bouaké en Côte d'Ivoire pour assister à la cérémonie de désarmement baptisée "Flamme de la paix".

"Huit chefs d'Etat assisteront aux côtés du Premier ministre (ivoirien Guillaume Soro) à cet événement historique", a indiqué Alain Lobognon, membre du comité d'organisation de la manifestation.Outre Laurent Gbagbo qui effectuera sa première visite en zone rebelle depuis 2002, Abdoulaye Wade (Sénégal), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Faure Gnassingbé (Togo), John Kufuor (Ghana), Amadou Toumani Touré (Mali), Thabo Mbeki (Afrique du Sud) et Boni Yayi (Bénin) ont confirmé leur participation, a précisé M. Lobognon.

Les principaux leaders de l'opposition ivoirienne, notamment l'ex-Premier ministre Alassane Ouattara et l'ancien chef d'Etat Henri Konan Bédié ont également été invités, a-t-il indiqué, sans toutefois confirmer leur présence à Bouaké.

M. Gbagbo a décrété la journée de lundi fériée pour permettre à plusieurs milliers de ses compatriotes d'effectuer le déplacement dans le quartier général de la rébellion des Forces nouvelles (FN), où il ne s'est plus rendu depuis leur coup d'Etat manqué contre son régime en septembre 2002.

Cette "Flamme de la paix" qui sera matérialisée par l'incinération symbolique de plusieurs armes, marque une nouvelle célébration de la réconciliation ivoirienne amorcée depuis la signature, le 4 mars dernier, d'un accord de paix entre M. Gbagbo et les FN.

Dans une déclaration publiée samedi, le Front populaire ivoirien (FPI, parti présidentiel) a appelé les Ivoiriens à "s'impliquer dans la réussite" de cette cérémonie.

La sécurité sera conjointement assurée par plus d'un millier de soldats loyalistes et rebelles, ainsi que des centaines de Casques bleus de l'Opération des nations Unies en Côte d'Ivoire (Onuci) et soldats français de l'Opération Licorne.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.