Fin de la visite d’Etat au Ghana

26/11/2014
Fin de la visite d’Etat au Ghana

Faure Gnassingbé mercredi après-midi à Aflao

Le président Faure Gnassingbé a achevé mercredi une visite d’Etat de 3 jours au Ghana.

Dans la matinée, il s’est recueilli au mémorial Kwame Nkrumah puis a déposé une gerbe au parc Asomdwee ou a été inhumé John Atta Mills l’ancien président ghanéen, décédé en 2012. 

Faure Gnassingbé et John Dramani Mahama ont ensuite assisté à la séance inaugurale du centre Atta Mills pour le droit et la gouvernance, un département du Ghana Institute of Management and Public Administration (GIMPA).

Peu après, les présidents du Togo et du Ghana ont pris la direction Aflao (frontière entre les deux pays, 200km d’Accra) pour inaugurer la voie ferrée qui sur 8km permettra au cimentier WACEM de convoyer le clinker depuis la carrière située à Tabligbo jusqu’à son usine au Ghana. 

Wacem exploite le gisement de calcaire de Tabligbo depuis 1997. La production est commercialisée au Togo et dans les pays de la région où la demande est très forte.

Ce PPP avec Togo Rail  est un symbole de la coopération économique entre les deux pays et de l’intégration souhaitée par la Cédéao actuellement présidée par John Dramani Mahama.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.