Fin de la visite d’Etat en Israël

01/12/2012
Fin de la visite d’Etat en Israël

Le président Faure Gnassingbé a achevé samedi une visite d’Etat en Israël au cours de laquelle il a rencontré son homologue Shimon Peres, le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, et le chef de la diplomatie, Avigdor Liberman.

Lors de ces différents entretiens , le chef de l’Etat a marqué un soutien appuyé à Israël et une volonté commune de lutter contre le terrorisme.

S’agissant du statut d'Etat non membre observateur accordé par l’Assemblée générale des Nations Unies à l’Autorité palestinienne, Faure Gnassingbé a estimé que ce vote n’était pas de nature à faciliter une reprise des pourparlers directs entre Israéliens et Palestiniens, prévus par les accords d’Oslo.

A l’instar de la RDC, du Malawi, du Rwanda, du Cameroun, du Royaume Uni ou de l’Australie, le Togo s’est abstenu au moment du vote.

Cette visite en Israël a également été mise à profit par le président togolais pour renforcer la coopération dans le domaine agricole avec l’appui apporté par Mashav, l’Agence de coopération internationale.

Enfin, le séminaire économique organisé jeudi à Tel-Aviv, en présence de plus de 200 représentants de grandes entreprises israéliennes, a démontré tout l’intérêt que portaient les milieux d’affaires au marché togolais et à son rôle de carrefour régional. Energie, télécommunications, mines, transports, infrastructures, sont parmi les secteurs privilégiés par les investisseurs privés. 

En photo : (gauche à droite) Benny Omer, ambassadeur d’Israël au Togo, Faure Gnassingbé, Meshi jeune chanteuse israélienne et fille de la diva Rita, le président israélien Shimon Peres, et Victoire Dogbé Tomegah, ministre du Développement à la base

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers bondissent

Sport

Grâce à ses deux victoires sur l’Ouganda, l’équipe nationale de foot du Togo fait un bond spectaculaire dans le classement FIFA du mois d’octobre.

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.