Fin de la visite de Koffi Esaw en Iran

25/12/2008
Fin de la visite de Koffi Esaw en Iran

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a reçu lundi soir à Téhéran le ministre des Affaires étrangères togolais, Koffi Esaw.

M. Esaw effectue depuis dimanche une visite officielle dans le pays.Lors de la rencontre, le leader iranien a déclaré que « la république islamique d'Iran poursuivait sa politique de développement en faveur de l'Afrique, notamment avec le Togo, et était prête a apporter son concours pour étendre la coopération bilatérale dans de nombreux domaines comme l'agriculture, l'énergie ou la santé ».

En réponse, Koffi Asaw a indiqué que le Togo souhaitait intensifier ses relations avec l'Iran et bénéficier de l'expertise iranienne dans les secteurs scientifiques, de l'éducation de la santé et de l'énergie.

Le chef de la diplomatique togolaise a enfin assuré son hôte que son pays soutiendrait la politique iranienne et ses revendications sur la scène internationale et ses actions en faveur des pays africains.

Toujours lundi, Koffi Esaw s'était entretenu avec le ministre iranien de l'Energie, Parviz Fattah et avec celui des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.

En photo : conférence de presse donnée par Koffi Esaw et son homologue iranien, Manouchehr Mottaki

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.