Fin de la visite de Koffi Esaw en Iran

25/12/2008
Fin de la visite de Koffi Esaw en Iran

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a reçu lundi soir à Téhéran le ministre des Affaires étrangères togolais, Koffi Esaw.

M. Esaw effectue depuis dimanche une visite officielle dans le pays.Lors de la rencontre, le leader iranien a déclaré que « la république islamique d'Iran poursuivait sa politique de développement en faveur de l'Afrique, notamment avec le Togo, et était prête a apporter son concours pour étendre la coopération bilatérale dans de nombreux domaines comme l'agriculture, l'énergie ou la santé ».

En réponse, Koffi Asaw a indiqué que le Togo souhaitait intensifier ses relations avec l'Iran et bénéficier de l'expertise iranienne dans les secteurs scientifiques, de l'éducation de la santé et de l'énergie.

Le chef de la diplomatique togolaise a enfin assuré son hôte que son pays soutiendrait la politique iranienne et ses revendications sur la scène internationale et ses actions en faveur des pays africains.

Toujours lundi, Koffi Esaw s'était entretenu avec le ministre iranien de l'Energie, Parviz Fattah et avec celui des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.

En photo : conférence de presse donnée par Koffi Esaw et son homologue iranien, Manouchehr Mottaki

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.