Fin de la visite de Koffi Esaw en Iran

25/12/2008
Fin de la visite de Koffi Esaw en Iran

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a reçu lundi soir à Téhéran le ministre des Affaires étrangères togolais, Koffi Esaw.

M. Esaw effectue depuis dimanche une visite officielle dans le pays.Lors de la rencontre, le leader iranien a déclaré que « la république islamique d'Iran poursuivait sa politique de développement en faveur de l'Afrique, notamment avec le Togo, et était prête a apporter son concours pour étendre la coopération bilatérale dans de nombreux domaines comme l'agriculture, l'énergie ou la santé ».

En réponse, Koffi Asaw a indiqué que le Togo souhaitait intensifier ses relations avec l'Iran et bénéficier de l'expertise iranienne dans les secteurs scientifiques, de l'éducation de la santé et de l'énergie.

Le chef de la diplomatique togolaise a enfin assuré son hôte que son pays soutiendrait la politique iranienne et ses revendications sur la scène internationale et ses actions en faveur des pays africains.

Toujours lundi, Koffi Esaw s'était entretenu avec le ministre iranien de l'Energie, Parviz Fattah et avec celui des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki.

En photo : conférence de presse donnée par Koffi Esaw et son homologue iranien, Manouchehr Mottaki

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

Un projet humanitaire

Justice

L’Union européenne accompagne depuis plusieurs années le Togo dans un programme de modernisation de la justice. Le chantier est vaste et complexe.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation.