Fin de la visite de la délégation du PC chinois

18/02/2008
Fin de la visite de la délégation du PC chinois

La délégation du Parti communiste chinois (PCC) qui était arrivée samedi au Togo a quitté Lomé lundi pour le Congo Brazzaville. Le chef du département international du PCC, le ministre Wang Jiarui, a été reçu dans la matinée par le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé. Il s'est également entretenu avec le Premier ministre, Komlan Mally.

Plusieurs séances de travail se sont déroulés avec le Rassemblement du peuple togolais (RPT) dont le secrétaire général, Solitoki Esso, a salué l'excellent climat de coopération entre les deux « partis frères ».La délégation chinoise comprenait également Sun Chengbo, le directeur du Bureau Afrique au Département international du Parti communiste.

Les relations entre le Togo et la Chine sont anciennes. Le 19 septembre prochain marquera le 36e anniversaire de l'établissement de relations diplomatiques.

Le volume commercial entre les deux parties a atteint 570 millions de dollars en 2005 (dernier chiffre connu). Mais depuis trois ans, ce montant a du augmenter en raison du boom des échanges entre Beijing et le continent africain.

La Chine finance de nombreux projets au Togo. Dernier en date, la construction du nouvel hôpital de Lomé.

Le président Faure Gnassingbé a effectué une visite officielle à Beijing en septembre 2005, quelques mois après son élection.

En photo : le président Faure Gnassingbé et son homologue chinois, Hu Jintao, en septembre 2005 à Pékin

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.