Fin de mission pour les soldats togolais ?

19/01/2010
Fin de mission pour les soldats togolais ?

Le porte-parole de la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (Minurcat) déclaré mardi que son institution "prend note" du souhait de N'Djamena de ne pas voir renouvelé le mandat de cette opération de paix.
"Nous avons reçu la note verbale du Tchad", à la fois à New York, au siège de l'ONU, et à N'Djamena, au siège de sa mission dont le mandat doit expirer le 15 mars prochain, a déclaré ce porte-parole, Michel Bonnardeaux, joint par téléphone.
"Nous en prenons note. Dès la semaine prochaine, nous allons mettre en place une équipe pour faire le point sur la position tchadienne, nous allons rencontrer les autorités et suite à cela, il y aura des recommandations au Conseil de sécurité" de l'ONU, a ajouté M. Bonnardeaux, sans plus de détails.
Mardi, le ministère tchadien des Affaires extérieures a aussi assuré avoir remis copie à la Minurcat à N'Djamena d'une note apportée à New York par le représentant du Tchad aux Nations unies.
Cette note, destinée au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "demande le retrait de la Minurcat le 15 mars 2010", avait dit la veille une source dans ce ministère.
La Minurcat a été créée par une résolution de l'ONU en 2007 pour assurer la sécurité des quelque 450.000 réfugiés et déplacés dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique, deux pays éclaboussés par la guerre au Darfour, région de l'ouest du Soudan, leur voisin commun.
Elle est aussi chargée de favoriser le retour volontaire des réfugiés et de faciliter l'aide humanitaire.
Une centaine de soldats originaires du Togo participent à cette force.
En novembre dernier, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Victor Angelo, alors sur place avait salué le « comportement exemplaire » des militaires togolais et leur « professionnalisme dans des circonstances difficiles ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.