Flux migratoires : sommets au Togo et à Malte

26/08/2015
Flux migratoires : sommets au Togo et à Malte

Robert Dussey

En réponse à l’escalade du drame humanitaire de la migration irrégulière, l’UE souhaite renforcer le partenariat avec l’Afrique. A cet égard, un Sommet sur les migrations entre l’UE et des pays africains est prévu le 11 et le 12 novembre à La Valette (Malte). Quelques jours avant Lomé accueillera une conférence de l’Union africaine consacré à la sécurité maritime.

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey et l’Ambassadeur de l’Union européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez animeront jeudi une conférence de presse sur ce thème.

Les morts tragiques des réfugiés et migrants en Méditerranée, sur les rivages de l'Afrique du Nord et dans les déserts plus au sud ont sensibilisé et ont provoqué une onde de choc au sein de l'opinion publique. Il importe de sauver la vie des personnes en danger, de définir des mesures à l’encontre des individus qui exploitent ces personnes vulnérables dans leur propre intérêt et d’initier des actions concrètes pour relever, ensemble, les défis immédiats mais aussi à long terme engendrés par la migration. 

Il est manifeste que ni l'Union européenne, ni les pays de l'Afrique ne peuvent résoudre à eux seuls ce problème.  

Le sommet de Lomé pourrait aider à identifier des idées novatrices sur les questions migratoires. 

Une semaine après, le sommet de La Valette visera à analyser les défis et opportunités que représente la migration et à définir les actions à entreprendre, de manière individuelle ou collective pour y faire face. 

Cela inclura l'analyse des causes profondes de la migration, qu'elles soient volontaires ou involontaires, économiques ou politiques; la mise en place d'une assistance humanitaire en situation d'urgence; l'amélioration de la coopération en matière de migration et de mobilité légales aux niveaux continental, régional et bilatéral, la maximisation des bénéfices de la migration sur le développement; le renforcement des capacités à protéger les migrants et les demandeurs d'asile; l'intensification des efforts visant à prévenir et lutter contre la migration clandestine et le trafic d'êtres humains; la mise en place de politiques efficaces de retour, de réadmission et de réintégration des migrants irréguliers.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.