Foi et détermination

01/10/2013
Foi et détermination

S’exprimant mardi à New York, au nom du chef de l’Etat, à l’occasion de l’Assemblée générale de l’ONU, Kodjo Menan (photo), le représentant du Togo est revenu sur les grands dossiers internationaux. Logique car le pays est membre du Conseil de sécurité.

Concernant la Syrie, M. Menan s’est félicité de la récente résolution du Conseil de sécurité sur le démantèlement des armes chimiques détenues par Damas en espérant qu’elle ouvre ‘de nouvelles perspectives prometteuses pour la paix et une transition politique inclusive en Syrie’ qui passe par la conférence de Genève II et ‘la formation d'un gouvernement de transition consensuel et inclusif’.

Mais, a toutefois rappelé le diplomate, ‘La communauté internationale a observé longtemps impuissante le bilan macabre de ce conflit’.

Toujours au Moyen-Orient, l’ambassadeur togolais a salué la reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens sous l’égide du président Américain Barack Obama. ‘Le Togo invite les autorités israéliennes et palestiniennes à négocier, de bonne foi, afin de parvenir à un accord, dans les plus brefs délais, qui permette enfin la création de deux Etats, vivant côte à côte, dans la paix et la sécurité et dans des frontières internationalement reconnues’, a-t-il indiqué.

Mais les points de tension ne se limitent pas à cette région du monde. En Afrique, si le retour à la paix au Mali est un signe positif, d’autres pays sont un sujet d’inquiétude. Et Kodjo Menan de citer la Libye, la Centrafrique et la RDC, notamment.

L’exercice diplomatique du discours à la tribune de l’ONU est aussi l’occasion pour chaque pays membre de mettre en avant les progrès réalisés sur le plan politique, économique ou social.

Ainsi M. Ménan a relevé que le Togo avait consenti d’énormes efforts pour réduire, de façon conséquente, la pauvreté dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Gratuité de l’éducation primaire, augmentation du taux de scolarisation, réduction de moitié du taux de prévalence du sida, prise en charge gratuite des malades et accès aux traitements ARV, développement agricole sont autant d’avancées réalisées par le pays.

‘Le gouvernement togolais s’efforce avec foi et détermination de bâtir progressivement une société démocratique qui puisse garantir à tous les togolais, sans exclusive, la paix, la concorde, le bien-être, la justice et la liberté qui sont des pré-requis pour l’épanouissement complet de nos sociétés et qui doivent aller de pair avec nos objectifs de développement économique et social’, a indiqué Kodjo Menan.

Informations complémentaires

Discours Kodjo Menan.pdf 84,88 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.