Francophonie : Dakar attend les chefs d'Etat

28/11/2014
Francophonie : Dakar attend les chefs d'Etat

Robert Dussey

La conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) a adopté jeudi au terme de deux jours de discussions le projet de résolution sur l’épidémie Ebola qui sera soumis aux chefs d’Etat et de gouvernement lors du sommet de l’organisation prévu les 29 et 30 novembre.

Comme le souligne Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise, le document reprend en grande partie les recommandations formulées par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

‘Il faut que toutes les liaisons aériennes soient rouvertes et nous sommes opposés à la fermeture des frontières terrestres ; nous demandons plutôt le renforcement des mesures sanitaires aux frontières, afin de laisser les populations circuler librement dans l’espace francophone’, explique Robert Dussey.

Sur le plan politique, la CMF appelle au dialogue dans les pays en crise (Burkina, Centrafrique, Mali), à l’intensification de la lutte contre le terrorisme.

Les membres de la conférence se sont bien gardés d’évoquer l’élection du successeur d’Abdou Diouf au poste de secrétaire général de l’OIF. La question sera débattue directement par les chefs d’Etat.

Cinq candidats s’affrontent pour le poste.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.