Francophonie : adoption de la résolution proposée par le Togo

26/11/2017
Francophonie : adoption de la résolution proposée par le Togo

La conférence de presse à l'issue de la réunion ministérielle

La 34e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) s’est achevée dimanche à Paris. Le Togo était représenté par le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey.

Dans une déclaration adoptée par les ministres, la Francophonie, indignée par les violations intolérables des droits humains en Libye, appelle la communauté internationale à une action immédiate, concertée et coordonnée. 'L’urgence est de rendre à ces hommes, à ces femmes, leur humanité, leur dignité, leur intégrité physique, leur existence et leur identité', a déclaré Michaëlle Jean.

Après avoir entendu les propos introductifs du chef de la diplomatie togolaise et du directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Rémy Rioux, les ministres ont largement débattu de la thématique proposée par le Togo : ‘Les économies nouvelles : économie bleue, économie verte, nouveaux moteurs de création de richesse, d’inclusion sociale et du développement durable’. 

S’agissant des questions politiques, diplomatiques et économiques, la Conférence a tout d’abord condamné avec fermeté les derniers attentats au Mali et en Égypte.

Les ministres ont aussi exprimé leur soutien aux actions déployées par la Francophonie pour l’accompagnement en matière de prévention, de gestion et de sortie de crises, de transition démocratique et de consolidation de la paix, ainsi que dans l’accompagnement des processus électoraux. 

La CMF a exprimé des préoccupations quant à la situation politique dans plusieurs Etats de l’espace francophone, notamment en République centrafricaine, au Burundi, en RDC, en Thaïlande et en Ukraine. 

Elle partage en outre l’attention portée sur les processus de stabilisation au Mali.

La Conférence a adopté trois résolutions, portant respectivement sur les économies bleue et verte - proposée par le Togo - sur la paix à travers l'éducation et le dialogue interreligieux et une dernière sur le climat.

A la fin de la réunion, Madagascar a passé le témoin à l’Arménie dont la capitale, Erevan, abritera le XVIIe Sommet de la Francophonie les 11 et 12 octobre 2018 autour du thème : 'Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone'.

L’OIF compte 58 Etats et gouvernements membres, et 26 pays observateurs.

Informations complémentaires

Déclaration OIF.pdf 489,31 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fantassins et excellents footballeurs

Sport

La 33e édition du championnat militaire et paramilitaire de football s’est achevée dimanche à Lomé sur la victoire du 4e régiment d’infanterie.

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.