Francophonie : la France a fait son choix

23/05/2018
Francophonie : la France a fait son choix

Louise Mushikiwabo

Le président français Emmanuel Macron a apporté mercredi son soutien à la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, candidate à la tête de la Francophonie, à l'issue d'une rencontre notable à Paris avec le président rwandais Paul Kagame.

‘La ministre des Affaires étrangères du Rwanda a toutes les compétences pour exercer cette fonction’ de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) et ‘je la soutiendrai’, a déclaré M. Macron. 

Le mandat de l'actuelle responsable de l'OIF, la Québécoise Michaëlle Jean, expire mi-octobre.

Ce soutien français au Rwanda - pays devenu anglophone - n'est pas forcément une bonne nouvelle pour la sortante qui souhaite se représenter.

Compte tenu du poids politique de la France au sein de l’organisation, Louise Mushikiwabo a toutes les chances de bénéficier d’un large soutien.

Le Togo, membre de l’OIF, n’a pas fait part de son choix pour le moment.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.