Francophonie : la France a fait son choix

23/05/2018
Francophonie : la France a fait son choix

Louise Mushikiwabo

Le président français Emmanuel Macron a apporté mercredi son soutien à la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, candidate à la tête de la Francophonie, à l'issue d'une rencontre notable à Paris avec le président rwandais Paul Kagame.

‘La ministre des Affaires étrangères du Rwanda a toutes les compétences pour exercer cette fonction’ de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) et ‘je la soutiendrai’, a déclaré M. Macron. 

Le mandat de l'actuelle responsable de l'OIF, la Québécoise Michaëlle Jean, expire mi-octobre.

Ce soutien français au Rwanda - pays devenu anglophone - n'est pas forcément une bonne nouvelle pour la sortante qui souhaite se représenter.

Compte tenu du poids politique de la France au sein de l’organisation, Louise Mushikiwabo a toutes les chances de bénéficier d’un large soutien.

Le Togo, membre de l’OIF, n’a pas fait part de son choix pour le moment.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La jeunesse innove

Développement

Le PNUD a lancé le ‘Prix J’INOV pour les ODD’. L’idée est de convier la jeunesse à trouver des solutions innovantes pour atteindre les Objectifs fixés par l'ONU.

CHU de Lomé : les syndicats brandissent la menace d'une nouvelle grève

Social

Le personnel hospitalier du CHU de Lomé menace de se mettre en grève.

Congrès des orthophonistes d'Afrique francophone

Santé

La Fédération des organisations d'orthophonistes d'Afrique francophonie (FOAF), organise du 20 au 22 août son premier congrès à Lomé.

Voyage d'évaluation en Europe

Sport

Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers, a débuté la semaine dernière une tournée en Europe.