G20 : Faure mandate Sassou à Washington

31/10/2008
G20 : Faure mandate Sassou à Washington

Faure Gnassingbé du Togo et sept chefs d'Etat africains ont mandaté le président congolais Denis Sassou Nguessso pour les représenter lors du prochain sommet du G20 à Washington. "Les chefs d'Etat ont décidé que le président Denis Sassou Nguesso puisse faire le plaidoyer pour l'Afrique à l'occasion de la réunion historique du 15 novembre à Washington", a déclaré le ministre de l'économie forestière du Congo, Henri Djombo.

Outre M. Gnassingbé, les autres chefs d'Etat qui ont désigné le dirigeant congolais sont Omar Bongo Ondimba (Gabon), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Thomas Yayi Boni (Bénin), François Bozizé (République centrafricaine), Fradique de Menezes (Sao Tome et Principe) et Pierre Nkurizinza (Burundi).Leur proposition a été soutenue par la prix Nobel de la paix 2004, Wangari Maathai.

Mercredi, M. Sassou Nguesso, lors d'un sommet sur le développement durable à Brazzaville, avait déclaré qu'il était "inconcevable et inacceptable que l'Afrique (...) soit mise à l'écart du débat décisif sur la refondation du système de Bretton Woods". Il avait demandé que "soit revu le format de la réunion (...) afin que l'Afrique, à travers l'Union africaine, y trouve sa place".

M. Sassou Nguesso a estimé que l'invitation faite à l'Afrique du Sud n'était pas suffisante: "Il est entendu et compris que l'Afrique du Sud y est conviée, non pas au nom de l'Afrique, mais en tant que pays émergent"

"Ce qui se joue aujourd'hui, c'est l'avenir du monde, l'Afrique ne peut être tenue à la marge puisqu'elle est justement l'avenir du monde", avait-il ajouté.

Le sommet de Washington, voulu par le président français Nicolas Sarkozy et organisé dans l'urgence par l'administration Bush, doit réunir les 14 et 15 novembre les chefs d'Etat et de gouvernement du G20.

Il sera précédé le 8 et 9 novembre d'une réunion des grands argentiers du G20 à Sao Paulo au Brésil.

Les membres du G20 planchent sur trois grands thèmes: élargir le champ de la régulation, améliorer les réglementations existantes et améliorer la coordination, avec pour grands principes généraux une meilleure transparence et plus de responsabilité de la part des acteurs financiers, selon un autre diplomate européen.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.