Gage de confiance entre les Etats

07/01/2016
Gage de confiance entre les Etats

Le traité permettra-t-il d’atteindre les objectifs fixés par ses promoteurs ?

90 jours après sa ratification, le traité sur le commerce des armes (TCA) est entré en vigueur mercredi au Togo. 

Le TCA contient un certain nombre de règles visant à arrêter la circulation d'armes à destination de pays où l'on sait qu'elles serviraient à commettre ou à faciliter un génocide, des crimes contre l'humanité, des crimes de guerre ou d'autres atteintes graves aux droits humains. 

Les États parties au TCA doivent réaliser des évaluations objectives de la situation dans les pays destinataires afin d'éviter tout risque majeur que des exportations d'armes ne contribuent à ces atrocités.

Le Togo n’est pas fabriquant d’armes, cependant, il a décidé de créer une commission nationale pour contrôler la circulation des armes dans le pays et vérifier la pertinence d’éventuelles exportations.

En outre, une vaste opération de marquage a été réalisée l’année dernière. 

Instrument novateur et inédit, lointain aboutissement des efforts de la Société des Nations entre les deux Guerres mondiales, le TCA a été adopté à l’arraché par l’Assemblée générale des Nations Unies le 2 avril 2013 et est entré en vigueur le 24 décembre 2014. 

Conclu au terme de dix-sept ans de réflexion et de négociation, il a constitué pour la communauté internationale l’un des plus importants chantiers juridiques de ce début de siècle.

Rapidement devenu opérationnel, le traité permettra-t-il d’atteindre les objectifs fixés par ses promoteurs : contribuer à la paix, la sécurité et la stabilité, réduire la souffrance humaine et promouvoir la coopération, la transparence et la confiance entre les États ? 

Exercera-t-il, en définitive, l’influence espérée sur le commerce des armes ? Il est trop tôt pour répondre à cette question.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.