Hillary Clinton reçoit le chargé d'Affaires togolais à Washington

19/03/2009
Hillary Clinton reçoit le chargé d'Affaires togolais à Washington

Le chargé d'Affaires du Togo aux Etats Unis, Lorempo Tchabré Landjergue, a été reçu il y a quelques jours à Washington par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. L'occasion d'évoquer l'évolution politique au Togo et les perspectives de coopération économique bilatérale et de faire un tour d'horizon des grands dossiers qui concernant l'Afrique (conflits en cours, développement, santé, etc…).

Nommée par le président Barack Obama, à la tête de la diplomatie US, Mme Clinton s'est rapidement plongée dans les dossiers. Et pour mieux appréhender les réalités locales et les enjeux, elle a reçu au Département d'Etat l'ensemble des ambassadeurs en poste à Washington.« Le contact direct est parfois bien plus utile que les notes rédigées par nos experts ; c'est la raison pour laquelle la secrétaire d'Etat à tenu à ces échanges avec le corps diplomatique », explique l'un de ses conseillers.

Rappelons que l'adhésion du Togo à l'AGOA (African growth and opportunity act) a été approuvé par les Etat Unis il y a un an. Certains biens produits et fabriqués au Togo vont bénéficier d'un accès privilégié au marché américain.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.