Hommage à Helmut Kohl

04/10/2010
Hommage à Helmut Kohl

L’ambassade d’Allemagne au Togo a organisé lundi soir à Lomé une réception à l’occasion du 20e anniversaire de la réunification de l’Allemagne.
De nombreuses personnalités étaient présentes dont le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, et les diplomates en poste à Lomé.
Vingt ans déjà ! Vingt ans que l'Allemagne s'est réunifiée avec une rapidité vertigineuse. Le temps d'une génération, qui n'aura connu qu'une seule Allemagne, capitale Berlin, quand les précédentes n'auraient jamais imaginé qu'elles verraient un jour s'effondrer le mur de Berlin ou, a fortiori, disparaître l'Union soviétique.
Aujourd'hui, plus personne ne remet en cause une décision qui fut surtout celle d'un homme, Helmut Kohl (photo), saisissant la chance historique qui se présentait. Car la réunification de l'Allemagne, c'est avant tout la formidable illustration du primat de la volonté politique sur toute autre considération, fût-elle économique ou monétaire. Le choix de Kohl d'imposer la parité entre le mark de l'Ouest et celui de l'Est en fut l'exemple le plus éclatant.
Et l'Allemagne ne s'en est pas si mal portée, grâce (aussi) au soutien de ses partenaires européens.
Le pays qui, mieux que d'autres, a su résister à la crise. Celui vers qui les regards se tournent à nouveau quand les autres sont en panne de modèle.
L'Allemagne doit cette bonne santé relative à un autre homme d'État - Gerhard Schröder -, qui a su imposer à son pays des réformes douloureuses et l'a d'ailleurs payé d'une défaite électorale. Mais elle le doit aussi à son modèle de concertation sociale, de dialogue permanent entre l'État, le patronat, les syndicats.
Un sondage rendu public par la chaîne de télévision ZDF révèle que 84% des Allemands approuvent la réunification du pays, contre 14% qui regrettent qu’elle ai pu voir le jour.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.