Hommage mondial à Shimon Peres

28/09/2016
Hommage mondial à Shimon Peres

Faure Gnassingbé et Shimon Peres en 2012 à Jérusalem

Le président Faure Gnassingbé assistera vendredi à Jérusalem aux funérailles de Shimon Peres, l'ancien président israélien et prix Nobel de la paix,mort dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 93 ans.

Il aura à ses côtés d’autres leaders étrangers parmi lesquels Barack Obama, François Hollande, le Prince Charles, Johachim Gauck (Allemagne), Enrique Peña Nieto (Mexique), Justin Trudeau (Canada) Bill et Hillary Clinton et John Kerry, notamment.

La dernière rencontre entre Faure Gnassingbé et Shimon Peres remonte au mois d’août. Les deux hommes avaient dîné ensemble à Tel Aviv.

Avec Shimon Peres disparaît une figure historique, dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l'Etat d'Israël et l'un des principaux artisans des accords d'Oslo qui ont jeté les bases d'une autonomie palestinienne dans les années 1990 et lui ont valu le Nobel de la paix.

M. Peres avait été victime le 13 septembre d'un accident vasculaire cérébral (AVC) majeur accompagné d'une hémorragie interne. Il avait alors été placé sous respirateur et sédatifs en soins intensifs à l'hôpital Tel-Hashomer de Ramat Gan, proche de Tel-Aviv, où il est décédé dans la nuit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.