Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

01/10/2010
Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

Le Premier ministre, Gilbert Houngbo, s’est rendu vendredi en fin de journée au Centre de crise du ministère français des Affaires étrangères à Paris pour suivre l’évolution de l’enlèvement des sept étrangers par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Parmi les otages, un ressortissant togolais, Alex Kodjo Awonado qui travaillait au Niger pour le groupe Satom, cinq Français et un Malagache.
Dès le rapt connu, Lomé avait monté une cellule de crise qui travaille en étroite coordination avec celle du Quai d’Orsay.
M. Houngbo s’est longuement entretenu avec Serge Mostura (photo), le directeur du Centre de crise.
Cette visite du chef du gouvernement manifeste la détermination du chef de l’Etat et des autorités togolaises de trouver une issue heureuse et rapide à ces enlèvements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.