Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

01/10/2010
Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

Le Premier ministre, Gilbert Houngbo, s’est rendu vendredi en fin de journée au Centre de crise du ministère français des Affaires étrangères à Paris pour suivre l’évolution de l’enlèvement des sept étrangers par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Parmi les otages, un ressortissant togolais, Alex Kodjo Awonado qui travaillait au Niger pour le groupe Satom, cinq Français et un Malagache.
Dès le rapt connu, Lomé avait monté une cellule de crise qui travaille en étroite coordination avec celle du Quai d’Orsay.
M. Houngbo s’est longuement entretenu avec Serge Mostura (photo), le directeur du Centre de crise.
Cette visite du chef du gouvernement manifeste la détermination du chef de l’Etat et des autorités togolaises de trouver une issue heureuse et rapide à ces enlèvements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.