Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

01/10/2010
Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

Le Premier ministre, Gilbert Houngbo, s’est rendu vendredi en fin de journée au Centre de crise du ministère français des Affaires étrangères à Paris pour suivre l’évolution de l’enlèvement des sept étrangers par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Parmi les otages, un ressortissant togolais, Alex Kodjo Awonado qui travaillait au Niger pour le groupe Satom, cinq Français et un Malagache.
Dès le rapt connu, Lomé avait monté une cellule de crise qui travaille en étroite coordination avec celle du Quai d’Orsay.
M. Houngbo s’est longuement entretenu avec Serge Mostura (photo), le directeur du Centre de crise.
Cette visite du chef du gouvernement manifeste la détermination du chef de l’Etat et des autorités togolaises de trouver une issue heureuse et rapide à ces enlèvements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.

L'enquête avance

Justice

L’enquête avance concernant le lynchage et l’assassinat de deux soldats à Sokodé dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.