Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

01/10/2010
Houngbo au Centre de crise du Quai d’Orsay

Le Premier ministre, Gilbert Houngbo, s’est rendu vendredi en fin de journée au Centre de crise du ministère français des Affaires étrangères à Paris pour suivre l’évolution de l’enlèvement des sept étrangers par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Parmi les otages, un ressortissant togolais, Alex Kodjo Awonado qui travaillait au Niger pour le groupe Satom, cinq Français et un Malagache.
Dès le rapt connu, Lomé avait monté une cellule de crise qui travaille en étroite coordination avec celle du Quai d’Orsay.
M. Houngbo s’est longuement entretenu avec Serge Mostura (photo), le directeur du Centre de crise.
Cette visite du chef du gouvernement manifeste la détermination du chef de l’Etat et des autorités togolaises de trouver une issue heureuse et rapide à ces enlèvements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.