Huit "partenariats" pour une nouvelle relation

09/12/2007
Huit "partenariats" pour une nouvelle relation

Le 2e sommet UE-Afrique a adopté dimanche à Lisbonne la "stratégie" qui doit permettre à 27 pays européens et à 53 pays africains d'ouvrir une nouvelle ère d'égal à égal dans leurs relations, a-t-on appris de source européenne.

Les chefs d'Etat et de gouvernement européens et africains ont approuvé une "stratégie conjointe" qui doit être "guidée par les principes de l'unité de l'Afrique, l'interdépendance de l'Afrique et de l'Europe, l'appropriation et la responsabilité conjointes, le respect des droits de l'Homme et des principes démocratiques et de l'Etat de droit, ainsi que le droit au développement".Cette stratégie se décline en huit "partenariats" prioritaires à mettre en oeuvre d'ici le 3e sommet UE-Afrique prévu en 2010 sur le continent africain: "paix et sécurité", "gouvernance démocratique et droits de l'Homme", "commerce et intégration régionale", "objectifs du Millénaire pour le développement", "énergie", "réchauffement climatique", "migration, mobilité et emploi", et "science, société de l'information et espace".

Cette ambition d'établir un partenariat d'égal à égal entre l'Europe et ses anciennes colonies n'a pas éclipsé lors de ce sommet de nombreux sujets de divergences entre les deux continents, notamment les négociations d'accords commerciaux, le passif colonial ou la politique menée par le président zimbabwéen Robert Mugabe.

Les huit "partenariats" prioritaires à mettre en oeuvre d'ici le 3e sommet UE-Afrique prévu en 2010

PAIX ET SECURITE

Européens et Africains veulent d'essayer d'établir des positions communes sur les questions de paix et de sécurité sur leurs deux continents et au-delà.

Ils veulent également mettre en place le "système continental d'alerte rapide" pour la prévention des conflits et rendre opérationnelle la "force africaine en attente" destinée à envoyer rapidement des soldats de la paix sur le terrain.

Pour ces opérations, ils appellent à la création d'un mécanisme financier "durable, flexible et prévisible" dans le cadre de l'ONU.

GOUVERNANCE DEMOCRATIQUE ET DROITS DE L'HOMME

Meilleure coopération pour lutter contre la corruption, meilleure gestion des ressources naturelles, progrès dans la lutte contre la torture, le trafic de drogue ou d'être humains...

Ils s'engagent également à entamer un "dialogue efficace" pour le retour des biens culturels acquis illégalement.

COMMERCE ET INTEGRATION REGIONALE

Les accords de partenariat économique en cours de négociations entre l'UE et l'Afrique doivent servir à renforcer l'intégration régionale.

Une attention particulière doit être apportée à la mise en place en Afrique des normes de qualité requises pour les produits qui veulent entrer dans l'UE.

OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT

L'UE doit respecter ses engagements d'atteindre 0,56% de son PIB en aide au développement d'ici 2010 et 0,7% d'ici 2015.

Les deux continents se concentreront principalement sur l'amélioration de la sécurité alimentaire, de la santé et de l'éducation.

ENERGIE

Augmenter leurs investissements dans les infrastructures énergétiques, notamment pour améliorer le réseau électrique africain.

"Explorer les voies et les manières de lancer un dialogue sur les utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire", en respectant les règles internationales.

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Africains et Européens espèrent pouvoir réduire la déforestation et mieux préserver les écosystèmes, mettre en place des capacité de prévisions climatiques plus performantes, et combattre la progression du Sahara.

MIGRATION, MOBILITE ET EMPLOI

L'objectif est de créer plus d'emplois et de meilleurs emplois pour l'Afrique et de mieux gérer les flux migratoires.

Dans cette optique, ils veulent "prendre des actions pour lutter contre l'exploitation" des travailleurs migrants, faciliter l'envoi d'argent des migrants dans leur pays d'origine, prévoir des "incitations" au retour des immigrés ou encore promouvoir un "recrutement éthique" pour "minimiser" la fuite des cerveaux dans les secteurs sensibles comme la santé.

SCIENCE, SOCIETE DE L'INFORMATION ET ESPACE

L'objectif est de réduire la fracture numérique en Afrique notamment en investissant dans les infrastructures.

Ils espèrent aussi pouvoir utiliser des technologies spatiales existantes, comme le système européen de nativation par satellite Galileo, pour mieux gérer les ressources naturelles en Afrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.