Humaniser la mondialisation

19/12/2012
Humaniser la mondialisation

Les ambassadeurs accrédités au Togo on présenté mercredi leurs vœux au chef de l’Etat à l’occasion du Nouvel an. Répondant au Vice-Doyen du corps diplomatique, l'ambassadeur de l'Union européenne, Patrick Spirlet, le président Faure Gnassingbé a rappelé les progrès réalisés par son pays dans les domaines politique, économique et social. « Ces progrès qui sont pour nous un réel motif d’encouragement, nous les devons  aussi aux appuis multiformes que les partenaires que vous êtes, avez su nous apporter à divers niveaux. Je sais d’ores et déjà pouvoir compter sur votre concours à tous, afin que l’année nouvelle nous donnent l’occasion de consolider, d’élargir et de diversifier ces progrès », a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat a également évoqué l’actualité politique en mentionnant les prochaines consultations électorales qui doivent être « un vrai rendez-vous démocratique, qui donne la possibilité à chaque citoyen togolais de s’exprimer librement et pleinement ». Pour M. Gnassingbé, les conditions sont réunies pour avoir des consultations transparentes et en conformité avec les pratiques et standards en cours dans les pays de tradition démocratique.

S’agissant de la question des droits de l’homme et de la réconciliation nationale, le président du Togo a annoncé la création d’un Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale, chargé de la mise en œuvre progressive et intégrale des recommandations contenues dans le rapport de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH). Concernant la politique de réconciliation, au terme des travaux menés par la Commission Vérité, justice et réconciliation, un Fonds spécial de réparation  et de réhabilitation des victimes est programmé dans la loi de finances qui devrait être adoptée dans quelques jours par les députés.

Faure Gnassingbé salue l'ambassadeur d'Allemagne

Devant les ambassadeurs, le président togolais a évidemment évoqué les questions de politique étrangère et de sécurité. Il a exprimé sa profonde préoccupation face au chaos qui frappe le Mali.

« La situation tragique qui prévaut depuis plusieurs mois au Mali et plus largement dans la bande sahélo-sahélienne, fait craindre aujourd’hui,  l’émergence progressive  d’un axe terroriste, s’étendant de l’Afrique de l’ouest jusqu’à la Corne de l’Afrique », a-t-il souligné

Et si rien n’est fait, le pire est à venir, a mis en garde Faure Gnassingbé, qui redoute un effet domino, une implosion successive d’Etats, qui poussera l’Afrique vers une nouvelle forme de balkanisation qui ne dit pas son nom. 

Il a donc plaidé pour une intervention internationale rapide au Mali. Le projet d’envoyer sur place une force multinationale, composée principalement de soldats issus de pays appartenant à la Cédéao, est suspendu à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU.

Le Togo est membre non-permanent du Conseil qu’il présidera une nouvelle fois en mai 2013.

Le chef de l’Etat a conclu son intervention en soulignant que « le Togo était déterminé à œuvrer à l’émergence de la nouvelle approche qui se met progressivement en place et qui est axée sur  la nécessité d’aller au-delà des réponses fragmentées que nous avons coutume d’apporter face aux nouveaux défis sécuritaires et économiques auxquels le monde contemporain doit faire face ». Il a appelé la communauté internationale à « humaniser la mondialisation ».

Juste avant la cérémonie de vœux, les nouveaux ambassadeurs du Sénégal, du Gabon, d’Italie, de Corée du Sud et du Koweït avaient présenté leurs lettres de créances.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,