Intelligence et volonté

03/10/2013
Intelligence et volonté

L'Allemagne célèbre ce jeudi le 23e anniversaire de sa réunification.‘La chute du mur de Berlin n’est pas seulement le symbole de la libération et de l’unification du peuple allemand. C’est aussi la libération de l’esprit allemand façonné par l’intelligence et la volonté et qui est porteur des valeurs de l’Afklärung’, a déclaré dans la soirée Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères, lors d’un discours prononcé à l’ambassade d’Allemagne à Lomé.

Pour M. Dussey, cet événement a une portée universelle parce qu’il est proprement le signe qui montre que la raison pratique se réalise dans l’histoire de l’humanité.

Et aujourd’hui, a souligné le chef de la diplomatie, l’Allemagne est l’un des acteurs majeurs de la construction d’une Europe forte, unie et respectée dans le monde.

Cet anniversaire a également été l’occasion de rappeler les liens très forts qui existent entre Berlin et Lomé. S’adressant à l’ambassadeur allemand, Joseph Weiss, M. Dussey s’est félicité de la qualité de la relation. ‘L’Allemagne figure parmi nos partenaires privilégiés dans ce processus irréversible d’ancrage de la démocratie et de l’Etat de droit au Togo’, a-t-il dit.

Effectivement, depuis 2 ans, la coopération a été relancée après de longues années de brouille. Berlin a octroyé près de 35 millions d’euros pour aider au développement du Togo. Symbolique la visite effectuée il y a quelques jours à Lomé par le représentant de la Chancelière Angela Merkel.

L’Allemagne fête la réunification ; le Togo célèbre les retrouvailles.

Voici le discours prononcé par Robert Dussey

C’est pour moi un insigne honneur et un réel plaisir, Excellence Monsieur l’Ambassadeur, de me joindre à vous et au Peuple allemand pour commémorer ici le 23ème anniversaire de la réunification allemande.

En cette occasion solennelle et spéciale, je voudrais, au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, du Gouvernement, du Peuple togolais et en mon nom personnel, adresser au Gouvernement et au Peuple allemands, nos très vives et chaleureuses félicitations.

Qu’il me soit permis également d’exprimer à vous-même ainsi qu’à tous vos collaborateurs ici présents, la gratitude du Gouvernement togolais pour les multiples actions que vous menez en faveur du renforcement des liens d’amitié et de coopération qui existent si heureusement entre le Togo et la République Fédérale d’Allemagne. 

Monsieur l’Ambassadeur,

Mesdames et Messieurs,

Qu’il nous en souvienne que le 9 novembre 1989, un évènement historique marqua la vie du Peuple allemand et du monde entier, celui de la chute du mur de Berlin, mur qui symbolisait jusque là la division de l’Allemagne, de l’Europe, voire  du monde en deux pôles antagonistes.

La chute du mur de Berlin n’est pas seulement le symbole de la libération et de l’unification du peuple allemand. C’est aussi la libération de l’esprit allemand façonné par l’intelligence et la volonté et qui est porteur des valeurs de l’Afklärung. C’est encore et surtout le signe d’une aube nouvelle qui s’ouvre pour l’humanité.

Il s’agit là, en effet, d’un événement qui a une portée universelle parce qu’il est proprement le signe qui montre que la raison pratique se réalise dans l’histoire de l’humanité.

Aussi pourrait-on dire avec le philosophe allemand Emmanuel Kant qu’« un tel phénomène dans l’histoire de l’humanité ne s’oublie plus parce qu’il a révélé dans la nature humaine une disposition de progresser… ».

Un an plus tard, le 3 octobre1990, le Peuple allemand uni pouvait se réjouir et célébrer la réunification des deux Allemagnes d’hier en une seule  République.

C’est pourquoi, nous voudrions saisir l’opportunité que nous offre la commémoration de ce jour pour rendre hommage à ce grand Peuple dont l’engagement et le sacrifice suprême ont permis de repositionner résolument l’Allemagne comme l’un des acteurs majeurs de la construction d’une Europe forte, unie et respectée dans le monde. 

Monsieur l’Ambassadeur,

Depuis 1960 et même bien avant l’indépendance de notre pays, l’Allemagne et le Togo ont toujours, au gré des vicissitudes de l’histoire des  Peuples et des Nations, entretenu d’excellents liens d’amitié, de coopération et de solidarité. 

Depuis votre arrivée au Togo, la coopération bilatérale entre nos deux pays a connu un renforcement très significatif avec la venue dans notre pays, en décembre 2011, de votre ministre de la coopération suivie, il y a deux semaines, de la visite d’une importante délégation allemande conduite par le Représentant personnel de la Chancelière pour l’Afrique et le G8.

En effet, nos deux pays ont tenu des consultations bilatérales  dans la  convivialité et  la  compréhension  mutuelle qui ont  permis d’identifier trois domaines prioritaires de partenariat qui portent sur la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural y compris l’agriculture, ainsi que la bonne gouvernance et la décentralisation.

Cette nouvelle dynamique de coopération reste essentiellement marquée par l’annulation de la dette togolaise par le Gouvernement allemand et sa décision de financer, à hauteur de plus de 27 millions d’euros pour la période 2012-2013, des projets et programmes de coopération technique et financière, en appui aux efforts du Gouvernement dans sa lutte contre la pauvreté et le sous-développement.

Aussi me plait-il de mentionner, pour m’en féliciter, le retour du GIZ au Togo, l’ouverture, le 15 mars 2013, d’un bureau de cette Agence allemande à Kpalimé, ainsi que la nomination d’un Attaché chargé de l’aide au développement à l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Togo.

Il est à noter également avec une grande satisfaction la signature, le 24 septembre dernier, d’une convention de financement par laquelle l’Allemagne octroie 7,5 millions d’euros pour la réhabilitation de la centrale électrique de Nangbéto, dans le but de renforcer les capacités et la sécurité énergétiques du Togo.

Je voudrais, à cet égard, réitérer, Monsieur l’Ambassadeur, la profonde gratitude du peuple togolais au Président fédéral, Son Excellence Monsieur Joachim Gauck, et à travers lui au peuple allemand pour l’intérêt qu’ils portent pour notre pays et renouveler les sincères félicitations de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE à Son Excellence Madame Angela MERKEL pour sa brillante victoire aux élections législatives du 22 septembre dernier. 

Monsieur l’Ambassadeur,

Depuis votre arrivée dans notre pays, vous êtes personnellement témoin des avancées notables en matière de gouvernance politique et socio-économique enregistrées, ces dernières années, par le Togo. 

Je voudrais, à cet égard, me réjouir de compter de nouveau l’Allemagne parmi nos partenaires privilégiés dans ce processus irréversible d’ancrage de la démocratie et de l’Etat de droit au Togo. Je reste convaincu que, durant votre mission, vous continuerez d’apporter votre effort personnel au processus de réconciliation en cours entre les Togolais et de rester le porte-voix permanent de notre pays auprès de votre Gouvernement. 

Au lendemain des élections législatives tenues dans notre pays, le 25 juillet dernier,  dans la transparence, l’équité et la liberté, permettez-moi, Monsieur l’Ambassadeur, de saluer, une fois encore, l’engagement désormais évident de tous les principaux acteurs de la vie socio-politique togolaise à parachever le processus de réconciliation et à poursuivre et consolider les acquis de la démocratisation au Togo.

Le Gouvernement togolais, en ce qui le concerne, continuera de travailler activement, dans un contexte permanent de dialogue inclusif et de concertation, pour achever son vaste chantier de réformes constitutionnelles et institutionnelles afin de poursuivre, dans la sérénité et avec détermination, la consolidation de la gouvernance politique, économique et sociale dans l’intérêt bien compris de l’ensemble du peuple togolais.

Sous l’impulsion du Chef de l’Etat, le Gouvernement s’engage donc, avec l’appui constant de l’Allemagne et bien d’autres partenaires, à maintenir sans relâche ce climat de confiance retrouvée, tant au niveau national qu’international, afin de faire avancer durablement notre pays sur la voie de la croissance économique et du développement.

Nous devons œuvrer  ensemble pour agrandir l’horizon de nos espoirs et l’espace de nos libertés parce que comme le dit à juste titre Emmanuel Monnier : « toute victoire de la liberté se retourne contre elle et appelle un nouveau combat. La victoire de la liberté ne connaît pas de fin ».

C’est sur cette voie de progrès que je voudrais inscrire les relations d’amitié, de coopération et de solidarité entre nos deux pays.

Au nom du Gouvernement, je voudrais une fois encore souhaiter une bonne fête au peuple allemand.

Vivent l’amitié et la coopération entre la République Fédérale d’Allemagne et le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.