Investiture d'Ali Bongo : Faure à Libreville

16/10/2009
Investiture d'Ali Bongo : Faure à Libreville

Ali Bongo Ondimba, 50 ans, fils du chef de l'Etat Omar Bongo Ondimba décédé en juin, a été investi vendredi à Libreville comme président du Gabon pour un mandat de sept ans. "Je jure de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais, en vue d'assurer son bien-être et de le préserver de tout dommage, de respecter et de défendre la Constitution et l'Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge et d'être juste envers tous. Je le jure!", a déclaré M. Bongo lors de la cérémonie solennelle d'investiture qui avait débuté peu avant 11H00 locales (10H00 GMT) au palais présidentiel.

M. Bongo, costume noir, chemise blanche et écharpe rouge, a prêté serment, main gauche sur la Constitution et main droite levée, conformément aux dispositions de la Loi fondamentale. Sa déclaration solennelle a été saluée par des applaudissements nourris alors que des coups de canon rettentisaient à l'extèrieur.Le parlement bicaméral et la Cour constitutionnelle, prend acte du serment "et vous renvoie à l'exercice de vos fonctions", lui a répondu la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo.

La cérémonie d'investiture se poursuivait au-delà de midi en présence de la famille d'Ali Bongo, de sa mère et ex-Première dame Joséphine Nkama Dabany, de sa soeur aînée et directrice de cabinet de leur défunt père Pascaline Mferri Bongo, de la présidente intérimaire Rose Francine Rogombé, du gouvernement et de nombreuses délégations comprenant des chefs d'Etat.

Plusieurs chefs d'état étaient présents dont Faure Gnassingbé (Togo), Denis Sassou Nguesso (Congo), Joseph Kabila (République démocratique du Congo), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), Fradique de Menezes (Sao Tomé et Principe), Amadou Toumani Touré (Mali), et Thomas Yayi Boni (Bénin).

La France, ancienne puissance coloniale, était représentée par son secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet.

Selon la Constitution gabonaise, la prestation de serment marque le début du mandat présidentiel, d'une durée de sept ans.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.