Investiture de John Dramani Mahama

07/01/2013
Investiture de John Dramani Mahama

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a a participé lundi à Accra à la prestation de serment de son homologue ghanéen John Dramani Mahama.

La cérémonie s’est déroulée sur la place de l'Indépendance, à Accra, célèbre pour sa grande étoile noire plantée au sommet d'une grande arche décorée pour l'occasion en rouge, vert et or, les couleurs du drapeau ghanéen, un mois après le scrutin remporté par M. Mahama avec 50,7% des voix, contre 47,7% pour le principal candidat d'opposition, Nana Akufo-Addo.

M. Mahama, 54 ans, était devenu président suite à la mort subite de son prédécesseur John Atta Mills, dont il était le vice-président, en juillet dernier.

L'un des grands enjeux du mandat est la façon dont seront dépensés les revenus du pétrole, dont le Ghana est devenu producteur en 2010, alors que le pays, deuxième économie d'Afrique de l'Ouest, grâce à ses exportations d'or et de cacao, manque encore cruellement d'infrastructures de base dans certaines régions.

En photo : les présidents Mahama (gauche) et Gnassingbé en septembre dernier à Kara

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,