Irina Bokova salue la « brillante réélection » de Faure

16/03/2010
Irina Bokova salue la « brillante réélection » de Faure

Avant même la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle, chefs d’Etat et organisations internationales adressent leurs félicitations à Faure Gnassingbé pour sa réélection à la présidence du Togo.
Après les présidents du Burkina, du Bénin, de Chine, du Cameroun ou de Tunisie, c’est au tour d’Irina Bokova, la directrice générale de l’Unesco (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture) de saluer la « brillante réélection » du président togolais.
Faure Gnassingbé a été réélu le 4 mars dernier pour un mandat de cinq ans avec 60,92%des voix.

Voici le message adressé par Irina Bokova au président Faure Gnassingbé
Monsieur le président de la République
A l’occasion de votre brillante réélection a la présidence de la République. Je tiens à vous présenter au nom de l’organisation et en mon nom personnel mes vives félicitations et mes vœux les plus chaleureux pour la poursuite de votre haute mission. Je suis convaincu que les liens étroits de coopération établis de longue date entre la République du Togo et l’UNESCO et donc je me réjouis, continuerons de se resserrer et de se renforcer grâce à votre impulsion personnelle. Soyez assurer pour ma part, que je n’épargnerez aucun effort à cette fin. Je vous prie d’agréer monsieur le président de la République, les assurances de ma très haute considération

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.