Israël souhaite renforcer ses liens politiques avec Lomé

07/12/2011
Israël souhaite renforcer ses liens politiques avec Lomé

Une délégation israélienne comprenant le directeur du Département Afrique au ministère israélien des Affaires étrangères, Avi Granot (photo), et le patron de l’agence de coopération internationale Mashav), Daniel Carmon, ont achevé mercredi une visite au Togo.

L’occasion d’évoquer avec le chef de l’Etat, le Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement la coopération bilatérale et les moyens de renforcer les connaissances des togolais dans plusieurs domaines grâce à des stages de formation en Israël.

Sur le plan diplomatique, Avi Granot s’est félicité de l’élection du Togo au Conseil de sécurité des Nations Unies et à loué l’attitude de compréhension du pays concernant le conflit au Moyen-Orient.

Republicoftogo.com : Comment se portent les relations politiques entre Israël et le Togo ?

Avi Granot : Elles sont excellentes et très anciennes. Ces rapports se basent sur une compréhension mutuelle et sur une amitié historique. Le Togo a traversé des périodes difficiles et nous sommes aujourd’hui très heureux de constater que depuis quelques années, le pays est sur la voie de la stabilité et du développement pour un meilleur avenir. 

Notre espoir est de participer à ce développement et d’être un partenaire privilégié.  

Republicoftogo.com : La coopération entre l’Israël et le Togo s’est-elle  renforcée ces dernières années ?

Avi Granot : Tout à fait ! Il y a un renforcement important des relations bilatérales et cette visite marque le cadre de cette amitié qui se renforce et s’intensifie dans différents domaines, économiques, politiques et culturels, mais aussi dans la coopération au développement qui est l’un des sujets très importants évoqués lors de notre visite au Togo. 

Nous félicitons le Togo pour son élection en tant que membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations Unies et nous souhaitons renforcer les liens politiques entre nos deux pays. 

Republicoftogo.com : Le Togo a une position équilibrée s’agissant du dossier palestinien à l’Onu. Le 1er janvier prochain, il accèdera au Conseil de sécurité. C’est une bonne nouvelle pour la diplomatie israélienne ?

Avi Granot : Notre sentiment est que le Togo a fait preuve d’une attitude de compréhension très positive concernant le conflit au Moyen Orient ; sa position montre qu’il maîtrise parfaitement ce sujet complexe.

Republicoftogo.com : Depuis la chute du régime Kadhafi, de nombreux pays redoutent une déstabilisation au Sahel avec d’importantes quantités d’armes aux mains de groupes islamistes. C’est aussi une préoccupation pour votre pays ?

Avi Granot : C’est une réelle préoccupation pour Israël. Des armes en possession de groupes islamistes est une menace pour la région du Sahel. Nous comptons travailler conjointement avec les différents pays de cette région et les pays africains de manière générale pour préserver la paix et la sécurité dans cette partie de l’Afrique.

A LIRE JEUDI : UNE INTERVIEW DU DIRECTEUR GENERAL DE MASHAV

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.