Jihadistes afghans et pakistanais sont au Mali

11/06/2012
Jihadistes afghans et pakistanais sont au Mali

Ce que tout le monde redoutait - déjà évoqué mercredi dernier lors d’une réunion d’urgence au Togo – a été clairement exposé lundi par le président du Niger, Mahamadou Issoufou (photo), lors d’une conférence de presse à Paris.

«Oui, il y a des jihadistes afghans, pakistanais, en tout cas étrangers au Mali qui entraîneraient des groupes terroristes », a-t-il déclaré.

« Je confirme cette information (...), la situation est préoccupante, il s'agit d'une menace non seulement pour la sous-région mais aussi pour le monde, a précisé M. Issoufou, plaidant pour une réponse internationale.
 
Le chef de l'Etat nigérien a indiqué que les pays africains (Cédéao et/ou Union africaine) se préparaient à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU d'un projet de résolution sur la situation dans le nord du Mali.
 
Si on peut trouver une solution négociée, tant mieux, si on ne peut pas (...), nous serons obligés de recourir à la guerre avec pour objectif de restaurer la démocratie au Mali et de restaurer l'intégrité territoriale au Mali, a répété M. Issoufou. Nous sommes en train de nous préparer.
 
Mercredi dernier à Lomé, en marge du sommet de l’UEMOA, les dirigeants de la Cédéao avaient rappelé leur volonté de déployer une force militaire au Mali et pour éviter tout problème, d’obtenir préalablement le feu vert du Conseil de sécurité.

La Cédéao parle de 2000 hommes, dont plusieurs centaines fournis par le Togo, mais à ce stade, la configuration logistique reste imprécise. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.