Juste équilibre

29/11/2010
Juste équilibre

Les dirigeants européens et africains, dont le président du Togo, Faure Gnassingbé, sont réunis depuis lundi à Tripoli pour tenter de relancer un partenariat économique entre les deux continents, sur fond de contentieux sur des questions comme l'immigration, le commerce ou le climat.
L'hôte du sommet Afrique-Union européenne (UE), Mouammar Kadhafi, a estimé que la mise en place d'un partenariat entre les deux continents avait échoué.
Plus optimiste, le président de l'UE, Herman Van Rompuy, a estimé que le sommet de Tripoli, qui s'achève mardi, était "lui-même un signal fort".
"L'UE et l'Afrique sont appelées à collaborer et à saisir les opportunités offertes par notre potentiel combiné énorme", a-t-il dit.
Le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, a souhaité de son côté que les "deux parties s'engagent à rétablir le juste équilibre entre la dimension politique et la dimension +développement+ dans la poursuite de la mise en oeuvre de la stratégie commune".
Il a appelé à "lever définitivement des blocages comme celui des APE (accords de partenariat économique), question vitale qui doit être bouclée au plus tôt dans l'intérêt mutuel".
Les APE sont censés remplacer le régime commercial préférentiel accordé par l'Europe à ses anciennes colonies, régime jugé incompatible avec les règles internationales par l'Organisation mondiale du commerce (OMC).
Six grands thèmes doivent être discutés lors du sommet de Tripoli: intégration régionale, énergie et changement climatique, agriculture, paix et sécurité, gouvernance et droits de l'Homme, et migration et emploi.
Arrivé dans la capitale libyenne à la mi-journée, Faure Gnassingbé a eu des entretiens, en marge de la séance plénière, avec les présidents du Gabon, du Ghana et du Bénin.

En photo : le président Faure Gnassingbé lundi lors du Sommet Afrique-UE; à sa gauche le président tunisien, Zine El Abidine Ben Ali

Voir le Diaporama

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.