Koffi Essaw attendu au Japon

20/02/2009
Koffi Essaw attendu au Japon

Le chef de la diplomatie togolaise, Koffi Esaw, entame en fin de semaine une visite officielle au Japon destinée à renforcer la coopération bilatérale. C'est le premier déplacement d'un officiel de ce rang à Tokyo depuis de nombreuses années; signe d'un retour du Togo sur la scène diplomatique internationale. M. Essaw quittera Lomé samedi.

Sur place, il s'entretiendra, notamment, avec son homologue Hirofumi Nakasone et avec les responsables de l'ODA, l'Office pour le développement en Afrique. L'ODA supervise le Ticad dont le dernier sommet s'est déroulé en mai 2008. Il a pour but de promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre le Japon et les pays africains.Tokyo s'est réengagé au Togo depuis plusieurs mois ; d'abord en faisant une croix sur une partie de la dette togolaise ; ensuite en offrant plus de 2 milliards de Fcfa

pour la construction d'une soixantaine de bâtiments scolaires et la réhabilitation de centres de santé dans les Savanes, la Kara et la région maritime. Les fonds seront gérés par l'Unicef.

« L'Afrique est aujourd'hui le continent de l'espoir et des opportunités. Je voudrais féliciter le Togo car il fait désormais partie des pays africains dont le taux de croissance s'améliore d'année en année », souligne Youshifoumi Yakomara, l'ambassadeur du Japon au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Médecine chinoise pour combattre le paludisme

Santé

Près de 200.000 injections d’artéméther ont été offertes vendredi au ministère de la Santé par les autorités chinoises.

Avant-première au 2 février

Culture

L’acteur américain d’origine béninoise, Djimon Hounsou, présentera son nouveau documentaire consacré au vaudou le 10 décembre à Lomé.

La Chambre consulaire régionale va déménager

Uemoa

La Chambre consulaire régionale de l’UEMOA aura dans 30 mois un nouveau siège à Lomé.

La Chine va moderniser la télévision publique

Coopération

La Chine va financer pour 3,5 milliards de Fcfa la modernisation de la télévision publique (TVT) et dans une moindre mesure celle de Radio Lomé.