Kouchner à Ouaga pour parler du Togo

07/11/2007
Kouchner à Ouaga pour parler du Togo

Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner sera vendredi à Ouaga pour "réaffirmer le soutien de la France à l'action régionale du Burkina Faso", engagé notamment dans des efforts pour résoudre la crise en Côte d'Ivoire et les difficultés politiques au Togo, a indiqué la porte-parole du Quai d'Orsay, Pascale Andréani.

Le ministre entend aussi "approfondir les liens d'amitié et de coopération" entre Paris et Ougadougou "alors que le Burkina Faso a été élu membre non permanent du Conseil de sécurité (des Nations unies) pour la période 2008-2009", a-t-elle ajouté.Des entretiens sont prévus avec le président Blaise Compaoré, le ministre des Affaires étrangères Djibrill Bassolé, ainsi qu'avec le président de la Commission de l'Union économique et monétaire de l'ouest africain (UEMOA), Souamaïla Cissé.

"Les échanges avec le président (Compaoré) porteront sur la situation intérieure et sur la crise en Côte d'Ivoire, et dans une moindre mesure sur le Togo", après les élections du 14 octobre dont les résultats sont contestés par l'opposition, a précisé une source diplomatique à Ouagadougou.

S'agissant du Togo, le président Blaise Compaoré joue depuis plus d'un an un rôle de médiation entre les autorités de Lomé et l'opposition. Une médiation qui est à l'origine de l'Accord politique global (APG) signé en août 2006 par l'ensemble des partis politiques.

Cet APG a permis l'organisation d'élections législatives libres et transparentes –les premières au Togo- remportées par le RPT (au pouvoir).

Toutefois, l'UFC, le principal parti d'opposition continue de contester les résultats des législatives du 14 octobre dernier. Un scrutin pourtant validé par l'ensemble de la communauté internationale.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !